Actualités

Partager sur :
13 avril 2021
Portraits d'Alumni

Aurélie Fulget

Vue 197 fois

Découvrez le parcours de: 

 

Quelles études avez-vous faites ?

J’ai d’abord fait un Master en Ingénierie de la Santé, avec une option marketing. Après une année sur le marché du travail, j’ai choisi de me spécialiser un peu plus dans le parfum et reprendre une année d’étude à l’ISIPCA dans la formation MIPC.

 

Quel est votre parcours professionnel suite à la formation de l’ISIPCA ?

Pendant mon année à l’ISIPCA, j’ai été en alternance chez Symrise au service marketing sur le pole hygiène (déodorant / douche). J’ai ensuite été embauchée en CDD par l’entreprise sur le même type de poste mais sur le marché de la parfumerie fine.

J’ai ensuite effectué 6 mois chez Firmenich en tant que Responsable Marketing Monde – Déodorant.  

Enfin, cela fait maintenant 2 ans et demi que je suis retournée du côté de l’annonceur, chez L’Oréal sur un poste de chef de projet international sur le skincare.

 

Qu’aimez-vous particulièrement dans le métier que vous faites aujourd’hui ?

C’est un métier de passion, dans lequel aucune journée ne se ressemble.

Il y a aussi cet équilibre entre avoir une très haute capacité de création et un œil pragmatique sur le business et les chiffres.

 

Pourquoi avez-vous choisi ce domaine/ cette filière ?

Le soin de la peau est un domaine qui allie la beauté à la science, on n’arrête pas d’innover dans ce secteur. Par ailleurs, pour les valeurs aussi : aider nos consommateurs à se sentir mieux en permettant de traiter des pathologies cutanées par exemple.

 

Quel(s) conseil(s) pourriez-vous donner aux étudiants qui souhaiteraient exercer votre métier ?

Foncer, s’écouter. Les planêtes finissent toujours par s’aligner !

 

Comment décririez-vous votre expérience à l’ISIPCA en 2 mots ?

« Rencontres », « Apprentissage »

 

Avez-vous un souvenir de l’ISIPCA que vous aimeriez partager avec nous ?

Je pense que c’est le projet d’innovation que nous avons eu à créer à la fin de l’année. C’est ce qui ressemblait le plus à mon métier d’aujourd’hui. Nous avions dû innover tout en justifiant notre création. C’était passionnant ! Et d’ailleurs, j’ai vu ce produit sortir il y a peu sur la marque que nous avions choisie !! Nous étions en avance sur notre temps…

 

Pour me suivre : 




J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.