Actualités

Partager sur :
23 février 2021
Portraits d'Alumni

Martin Jaccard

Vue 217 fois

Découvrez le parcours de :

 

Quelles études avez-vous faites ?

J’ai commencé par des études scientifiques, une classe préparatoire en biologie puis une licence en chimie. Après cela je me suis consacré à quelque chose de totalement différent puisque j’ai obtenu un certificat en théâtre et en art d’un an. J’ai terminé mon parcours par le master FESIPCA dont j’ai été diplômé en 2016.

 

Quel est votre parcours professionnel suite à la formation de l’ISIPCA ?

Pendant mon année de formation à l’ISIPCA j’ai été en contrat d’apprentissage chez Symrise pendant 2 ans en Évaluation Fine Fragrance. J’ai par la suite été embauché par la même entreprise pour laquelle j’ai travaillé en tant qu’Evaluateur Fine Fragrance pendant 5 ans avant de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale avec la création de Récoltes que j’ai co-développé avec Élodie Cottin, ancienne camarade de classe et collègue chez Symrise. Récoltes c’est un concept de bougies artisanales rythmées par les saisons, en effet nous avons à cœur de composer avec ce que la nature nous offre, ainsi notre récolte d’hiver se compose de trois bougies : Mimosa Maquis, Pin Iodé et Cacao fumé. D’ailleurs nous sommes impatients de vous dévoiler très prochainement la récolte d’automne qui sortira le 8 Mars!

 

Qu’aimez-vous particulièrement dans le métier que vous faites aujourd’hui ?

Dans le milieu de la Parfumerie, on pose souvent la question aux évaluateurs si ils ont pour objectif de devenir parfumeur, en ce qui me concerne cela n’a jamais été mon cas. Bien que passionné et déterminé j’ai toujours su que je n’avais pas la patience que requiert ce métier pour mener mes idées à bouts, en revanche j’ai très vite compris que mon expertise serait de proposer et de partager mes idées olfactives à des parfumeurs et ainsi les accompagner dans le développement d’un parfum. 

Avec Récoltes l’envie était d’aller au-delà du flacon de parfum, c’était celle de créer un véritable objet olfactif, comme une façon entre autres de pouvoir compléter le développement du parfum avec un produit fini. Ce que j’aime particulièrement c’est le fait de travailler en binôme sur chaque étape de la création avec Élodie et nos collaboratrices parfumeurs sans définition précise des tâches. Récoltes c’est vraiment l’histoire de deux personnes qui aiment le parfum et qui travaillent à quatre mains pour délivrer du pur bonheur en bougies!


Pourquoi avez-vous choisi ce domaine/ cette filière ?

Scientifique et passionné de théâtre, j’avais besoin d’un métier qui canalise mes deux passions. La Parfumerie c’était le parfait entre-deux, entre science et artisanat.

 

Quel(s) conseil(s) pourriez-vous donner aux étudiants qui souhaiteraient exercer votre métier ?

Cultivez votre sensibilité. En effet, je pense que pour toucher des personnes il faut avoir une certaine sensibilité, c’est une véritable force dans un petit milieu comme la Parfumerie.

 

Comment décririez-vous votre expérience à l’ISIPCA en 2 mots ?

Joyeuse et passionnée.

 

Avez-vous un souvenir de l’ISIPCA que vous aimeriez partager avec nous ?

Les cours de formulation au cours desquelles je partageais ma paillasse voisine avec Alice Leberre. Je ne tenais pas en place durant ces cours car j’ai toujours été très impatient, alors j’aidais Alice à peser ses formules, à sentir et je lui partageais mes idées sur ses essais. Comme si cela nous avait prédestiné à nos vocations, aujourd’hui elle est Parfumeur pour la maison Robertet et moi évaluateur!

 

Pour me suivre:

   




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.